Claire-Marie Systchenko

Auteur et compositeur

Claire-Marie Systchenko

Issue d’une famille d’artistes, Claire-Marie Systchenko se forme très jeune à la musique et obtient un Premier Prix de Piano du Conservatoire de Meudon. Attirée par l’écriture, Claire-Marie perfectionne sa plume en classe d’harmonie au clavier; remarquée par Didier Lockwood, elle s’ouvre au monde du jazz, et compose ses propres chansons. Passionnée de théâtre, elle compose la musique originale d’une opérette : Les Folies de Monsieur Labiche; puis Le Système Ribadier, de Feydeau ; La Double Inconstance, de Marivaux… Francis Huster lui demande d’écrire en pré-production la bande originale de son long-métrage, Un Homme et son Chien. Claire-Marie se perfectionne dans l’art de la comédie musicale à New-York, puis rentre à la Guildford School of Acting (GSA), la prestigieuse école de comédie musicale Londonienne, où elle obtient un « Master in Musical Theatre ». Claire-Marie co-signe aujourd’hui le scénario et la musique de Chambre 113 avec Eric Bongrand.

Eric Bongrand

Auteur et parolier

Eric Bongrand

Les cursus universitaires de droit, de criminologie, d’histoire et d’arts plastiques ont permis à Eric Bongrand de développer de solides compétences en matière dramaturgique, qu’il met rapidement au service de l’écriture. Plus de 300 chansons. Une pièce de théâtre, Nuit de noce. Et de nombreuses fictions. Il remporte en 2004 le deuxième prix du Concours de la nouvelle fantastique de la ville de Montrouge, présidé par Moebius.
Il écrit le livret du spectacle Une guerre loin d’ici en 2002 et en compose également la musique. En 2009, il se lance dans la création de ma comédie musicale D’ombres et de Sang avec le musicien Sylvain Delannoy, spectacle tournant actuellement dans le Nord de la France (www.dombresetdesang.com). Puis il fait la connaissance de Claire-Marie Systchenko en 2012 avec laquelle il co-écrit Chambre 113.​

divider

Vincent Vittoz

Metteur en scène

Vincent Vittoz

Après l’obtention d’un BTS de régie-administration à l’ENSATT, Vincent Vittoz interprète Shakespeare, Pirandello, Molière, Giraudoux… puis choisit de se consacrer au théâtre musical. En tant que metteur en scène, la liste de ses réalisations est longue. À l’opéra, il aborde aussi bien Haendel (au Grand Théâtre de Genève) que Britten (Death in Venice, A Midsummer Night’s Dream), Menotti (The Old Maid and the Thief), Mozart (Die Entführung aus dem Serail, Don Giovanni), Rossini (La cambiale di matrimonio à Saint-Céré, Massy, Dijon et Bastia), Verdi (Don Carlo), Debussy (Pelléas et Mélisande) ou Poulenc (La Voix humaine). Il se consacre également à la comédie musicale : L’Ultime Rendez-vous, qu’il a lui-même écrite; Lundi, Monsieur, vous serez riche de Rémo Forlani et Antoine Duhamel, à l’Opéra de Metz ; Les Enfants du Levant d’Isabelle Aboulker, au CREA d’Aulnay-sous-Bois… Sa dernière création au Théâtre du Châtelet, Les Parapluies de Cherbourg, avec Michel Legrand à la baguette, remporte le Globe de Cristal du meilleur spectacle musical 2015.

Antoine Lefort

Arrangeur, orchestrateur et directeur musical

Antoine Lefort

Pianiste, compositeur, orchestrateur, est diplômé de l’IMEP (ex-American School of Modern Music) et de l’École Normale de Musique de Paris. En tant qu’orchestrateur il a travaillé pour Michel Jonasz, Julie Fuchs, Nathalie Manfrino, Julie Zenatti, et de grands orchestres français pour des spectacles aussi differents que La Revue des Ambassadeurs de Cole Porter à l’opéra de Rennes, Piaf symphonic au Dôme de Marseille, Brummell de Reynaldo Hahn, salle Gaveau, Mistinguett et puis c’est tout ! au Vingtième Théâtre. Pianiste, il participe à de nombreux spectacles d’improvisation théâtrale : NEW la Comédie Musicale Improvisée, The Improfessionals, The Story In Motion Project, Trio, Impro Club… Il accompagne régulièrement Caroline Nin à Paris, Londres et New-York, la troupe du petit théâtre de chez Maxim’s, les ensembles vocaux Gospel Project et les Nanas dans l’Rétro. Il arrange pour le Paris Soul Orchestra et écrit également pour l’image (courts métrages, spots TV) et pour le théâtre jeune public.

divider

Caroline Roëlands

Chorégraphe

Caroline Roelands

Formée comme danseuse en France par V. Van de Maele, D. Lesdema, D. Tinazzi et aux États Unis, à la Roland Dupree Dance Academy de Los Angeles par M. Rooney, B. Prudich et L. Imperio. Elle fait ses débuts avec Kiss Me Kate. S’en suivent des spectacles comme Barnum, Nine, Seven Brides for Seven Brothers, Nunsense, Un Violon sur le Toit, Grease, et des créations comme Barbe Bleue, Les Année Twist, La Petite Sirène, Cendrillon, ou encore Huit Femmes, adaptée au théâtre. Caroline se produit dans Metropolita(i)n, qu’elle chorégraphie également, présentée Off-Broadway à New York. Caroline signe les chorégraphies de Grease, Panique à Bord, Un Ticket pour Broadway, Les Malheurs de Sophie, Cendrillon, la série télévisée Une Famille Formidable pour TF1, Street Scenes, les films Star 80, Cabaret Barbara interprété par 6 comédiens de la Comédie Française ou le spectacle The Forest of Enchantment pour le parc Disneyland Paris… Caroline fait danser Nicole Croisille au Casino de Paris. Elle dirige la chorégraphie pour Follies, de Stephen Sondheim, une collaboration avec D. C. Abell.

Christian Vallat

Décorateur

Christian Vallat

Après six années à l’Ecole Boulle en orfèvrerie, (dès l’âge de 14 ans), Christian Vallat poursuit ses études à la FEMIS en section décoration. Il est ensuite Lauréat de la Fondation Carat Espace, (Fondation qui sélectionne 15 futurs talents internationaux dans tous les domaines de la TV), puis intègre différentes équipes de décoration cinéma. Il participe alors à de nombreux films aux décors souvent imposants : La Cité des enfants perdus, Les Visiteurs 2, Le dîner de cons, Jeanne d’Arc, Blueberry… Ce sera néanmoins sur les superproductions de Robert Hossein qu’il signera ses premiers décors. On achève bien les chevaux, l’Affaire Seznec ou encore Ben-Hur qui ira en jusqu’en Australie avec Russell Crowe. En 2011, il signe sa première mise en scène avec Excalibur, au Stade de France. Sa collaboration dans le cinéma reste très active. Il a travaillé avec Laure Charpentier, Romain Gavras ou Kim Chapiron.

divider

Magali Perrin-Toinin

Costumière

Magali Perrin-Toinin

Munie d’un Diplôme de Métier d’Art « costumier- réalisateur » depuis 2001, Magali Perrin-Toinin crée et réalise les costumes pour diverses compagnies : les Tréteaux de la Pleine Lune (Merlin l’enchanteur 2003), la Cie Fébus (Cyrano et Barbebleue 2003), la Cie du Huitième jour (Turandot 2009, L’Heureux Stratagème 2012), l’Arcal (My Way to Hell 2010). Elle part aussi en tournée comme habilleuse avec Le Pont du Roi St Louis (Vidy-Lausanne/Irina Brook en 2005) ou Little Match Girl (Polymnia/Dan Jemmet en 2007). Surtout, elle travaille comme assistante, coupeuse ou petite main au Théâtre et à l’Opéra : A l’occasion pour les costumier(e)s Sylvette Dequest (pour David Lescot ouTomas Joly), Claire Raison (pour Madeleine Louarn) Brigitte Faur-Perdigou (pour Stéphane Hilel ou Patrick Zard) Jan Polewka (pour Tadeuch Kantor), Nick Nolde (pour Dicklan Donelan), Zouzou Leyens (pour Serge Tranvouez), ou Sonia Bosc (pour Jean-Romain Vesperini, Jean-Paul Tribout), et souvent depuis 2001 avec Sylvie Martin-Hyszka (pour notamment Dan Jemmet, Irina Brook, Paul Golub et Eric Genovèse).

Caroline Vandamme

Créatrice lumières

Caroline Vandamme

Caroline Vandamme débute comme assistante de Roberto Venturi à la lumière et à la caméra; En 2009, elle le suit à l’opéra de Nice pour Lucio Silla de Mozart mis en scène par Dieter Kaegi, la magie de la scène et de la musique de Mozart opère, elle l’assiste ensuite pour 12 hommes en colère de Stephan Meldegg et Diplomatie avec André Dussolier et Nils Arestrup.
Lors d’une reprise de la Voix Humaine de Cocteau, elle rencontre Vincent Vittoz, avec qui elle réalise la création lumière de Don Giovanni de Mozart au théâtre de Bastia en 2012.
Elle crée la lumière de Cosi Fan Tutte à Calvi mis en scène par Yann Molénat et la comédie musicale les enfants du Levant mise en scène Vincent Vittoz. En 2014, elle crée les lumières du spectacle De quoi j’ai l’air qui met en scène Julie Fuchs et retrouve Vincent Vittoz, puis fait Monsieur Choufleuri mis en scène par Yann Molénat.
Ensuite, elle travaille sur une pièce adaptée du texte de Charles Dickens, l’Embranchement de Mugby de Michaël Dusautoy. Elle a par ailleurs éclairé la fille du régiment de Donizetti à l’opéra de Lausanne repris dernièrement à l’opéra de Toulon.
En 2018, elle mettra en lumière une nouvelle création adaptée du recueil de nouvelles Après le Tremblement de Haruki Murakami, mis en scène par Michaël Dusautoy.